Mes coups de cœur lors du salon Millésime Bio

21e édition de Millésime Bio, salon mondial des vins biologiques

Côté exposants : 787 exposants, tous certifiés bio. 12 nationalités au total, avec une prédominance de la France, de l’Espagne et de l’Italie.
Côté visiteurs : Plus de 4 200 visiteurs accueillis, dont 20% d’étrangers (majoritairement européens)
[source : communiqué de presse suite au salon Millésime Bio 2014]

C’était la 1ère fois que je faisais ce salon et, après Découvertes en Vallée du Rhône l’année dernière, c’était mon 2ème “gros salon” (je mets des parenthèses car ça reste un petit salon en comparaison de Vinexpo à Bordeaux ou de Vinisud qui avait lieu un mois plus tard à Montpellier).

Pour une 1ère fois, j’en suis revenue très satisfaite. A posteriori, je me dis même que j’aurais gagné à y passer un peu plus de temps car il y avait beaucoup de belles choses à découvrir ou redécouvrir.
Globalement, le salon était plutôt bien fichu et j’ai particulièrement apprécié le fait que tout le monde soit logé à la même enseigne, avec le même espace dédié à chaque domaine.

Malgré sa taille (quand même près de 800 exposants), Millésime Bio reste à mes yeux plutôt convivial. Il y a du monde mais on peut déguster sans se faire bousculer et on peut prendre le temps de discuter avec les producteurs présents, ce qui est très appréciable. Ici et là des tables et des chaises permettent aussi d’échanger au calme ou tout simplement de s’asseoir un peu et de souffler.

Au final, je me retrouve assez dans le billet qu’avait rédigé Guillaume Deschamps sur son blog “Découverte Vins” suite à l’édition de l’année dernière.

Seul reproche peut-être : le manque de prises accessibles pour recharger téléphone, tablette ou ordinateur.

Voilà pour l’aspect pratique.
Côté vin, je n’ai clairement pas eu le temps de passer à tous les stands que j’avais listés, mais j’ai quand même pu déguster pas mal de choses donc je vous propose de revenir sur mes coups de coeur et découvertes lors de ce Millésime Bio 2014.

Gros coup de coeur pour la Loire

La Loire est certainement la région qui m’a le plus séduite, et même épatée, lors de cette escapade montpelliéraine.
Tant de coups de coeur parmi les vins que j’ai pu déguster, à Millésime Bio comme pendant les OFF, justifie vraiment que je m’y attarde plus à l’avenir. C’est définitivement une région viticole que j’adorerais découvrir plus amplement, donc il va falloir que je m’y organise un petit “very wine trip” cette année ou l’année prochaine.
En attendant, voici les domaines que je retiens de mes dégustations à Millésime Bio.

Domaine-Patrick-Baudouin
Chez Patrick Baudouin, je retiendrai d’abord l’homme que j’ai trouvé adorable et passionnant. Et dans sa gamme, les blancs et les liquoreux à base de chenin m’ont vraiment bluffée par leur finesse et leur complexité !

Domaine-Vacheron
Je connaissais déjà le rosé du domaine Vacheron (découvert une fois de plus chez François Trauque à L’Envie, place des Carmes) et j’avais déjà eu l’occasion de goûter un blanc, mais je ne connaissais pas toute la gamme. Franchement, je crois que j’ai aimé tous les vins de ce domaine, tant en rouge qu’en blanc. Il y a dans ces vins de la fraîcheur mais aussi de l’élégance et de la subtilité qui en font à mes yeux de grands vins. Gros coup de coeur notamment pour la cuvée Le Paradis.

Domaine-Béatrice-et-Pascal-Lambert
Là encore, j’avais découvert l’un des rouges du domaine à Toulouse, lors de l’inauguration de la cave Lacrima Vini place Saint-Georges (une cave que j’aime bien et dont je vous reparlerai à l’occasion).
Mon passage sur le stand de Béatrice et Pascal Lambert m’a confortée sur la qualité des vins de ce domaine, notamment en rouge. Sans compter que là encore, on a affaire à des vignerons très accueillants, ce qui ne gâche rien. Et puis quand on a une cuvée qui porte presque mon prénom, on ne peut pas être foncièrement mauvais !

Domaine-des-Pothiers
Romain Paire du Domaine des Pothiers était l’un de mes passages obligés car à force d’en entendre parler ici et là, j’avais vraiment envie de pouvoir goûter ses vins. C’est désormais chose faite et le verdict est sans appel : c’est bon, et même très bon ! Un jeune vigneron à suivre assurément !

Domaine-Fouassier
Last but not least : les vins du Domaine Fouassier, à Sancerre, dont j’ai particulièrement apprécié les blancs. Du côté des rouges, l’Iconoclaste m’a bien plu aussi dans la catégorie facile à boire.

Un Château…à Bordeaux

Château-le-Puy
Du côté de Bordeaux, je n’ai dégusté qu’un seul domaine, mais cela a suffi à mon bonheur.
J’avais découvert et adoré la cuvée Emilien, en rouge, du Château le Puy. A tel point, que j’avais décidé d’acheter un magnum de ce vin pour accompagner notre repas de Noël.

Quand j’ai vu que ce domaine était présent à Millésime Bio, je me suis précipitée sur le stand. Et là j’ai découvert la cuvée Barthélemy. Un seul mot : grandiose !
Depuis que je sais grâce à Sandrine de la PinardotheK qu’ils font aussi du blanc (non présenté à Millésime Bio), je me dis qu’une visite à Bordeaux s’impose !

Découvertes et retrouvailles du côté de la Vallée du Rhône

Après Bordeaux, direction la Vallée du Rhône, avec une découverte et 2 retrouvailles.

Domaine-Gourt-de-Mautens
Je ne connaissais le domaine Gourt de Mautens de Jérôme Bressy que de nom mais j’en avais déjà entendu beaucoup de bien. Sur le stand j’ai pu goûté un très beau rosé (vinifié comme un blanc), un très joli blanc et des rouges que j’ai trouvés intéressants mais trop jeunes à mon goût. Belle découverte en tout cas que ce domaine !

Du côté des retrouvailles, j’ai redégusté avec plaisir les vins du domaine de La Guicharde et ceux de Montirius. 2 domaines rencontrés lors du Vinocamp Rhône.
Domaine-de-La-Guicharde

Verticale-Cuvée-Minéral-du-domaine-Montirius

Balade en Savoie avec le super Savoyard, Franck Merloz

Ayant eu la chance de croiser Franck Merloz dans les allées de Millésime Bio, j’ai eu droit à une balade en Savoie à travers la découverte de quelques uns des vignerons présents sur le salon, à savoir le Domaine Giachino, le Domaine Cellier des Cray et le Domaine Saint-Germain. L’occasion de déguster de jolis blancs, mais aussi des rouges très intéressants, prouvant une fois de plus, pour ceux qui en douteraient encore, que les vins de Savoie ne sont pas que des vins de raclette !

Domaine-Giachino
Domaine-Cellier-des-Cray
Domaine-Saint-Germain

Le Languedoc

Et parce qu’il aurait été dommage d’aller à un salon à Montpellier sans goûter des vins du Languedoc, place maintenant à mes coups de coeur languedociens.

Figure-Libre-Domaine-Gayda
Je vous ai parlé du Chemin de Moscou du Domaine Gayda dans ma dernière participation aux Vendredis du Vin, mais dans la gamme proposée par ce domaine, mes cuvées préférées sont les cuvées Figure Libre. Des cuvées aux accents ligériens puisque l’une est composée de chenin et l’autre de cabernet franc.

Domaine-Le-Loup-Blanc
Le vignoble du Loup Blanc, encore un domaine dont l’une des cuvées avait été évoquée lors d’une de mes participations aux Vendredis du Vin. Millésime Bio m’a donné l’occasion de faire connaissance avec les autres cuvées du domaine et comme pour Vacheron, j’ai presque tout aimé chez eux. Avec un gros faible pour le Méchant Loup, en 100% carignan !

Michel Smith - Conférence sur le Carignan - Millésime Bio 2014
Michel Smith lors de la Conférence sur le Carignan

A propos de carignan, j’en profite pour vous dire quelques mots sur la conférence sur le carignan animée par Michel Smith à laquelle j’ai assisté.
L’occasion d’en apprendre un peu plus sur ce cépage qui me séduit de plus en plus. Petit aperçu à travers quelques uns de mes tweets pendant la conférence.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette conférence, vous pouvez lire cet article de Terre de Vins.
Sachez par ailleurs qu’il existe désormais une association dédiée au carignan. Pour en savoir plus, c’est par ici : www.carignan-renaissance.fr

Belle découverte en Espagne

Bodegas-Moraza

Je finirai cet aperçu de Millésime Bio par un vin espagnol.
Je dois bien l’avouer, je connais très mal les vins espagnols. Aussi, quand l’un de mes contacts sur Facebook m’a proposé de venir sur son stand pour découvrir ses vins, j’ai accepté volontiers.
Et grand bien m’en a fait, car c’est avec plaisir que j’ai découvert ces vins issus de la région de La Rioja Alta. Dans la gamme présentée par les Bodegas Moraza, j’ai particulièrement apprécié le côté floral et la fraîcheur du blanc (non présent sur la photo car il n’avait pas encore d’étiquette) et en rouge, le crianza m’a séduite.

Pour résumer, Millésime Bio 2014 était un bon cru, plein de belles rencontres et de découvertes, donc je pense que je reviendrai !

Share

About Maïlys RAY

You May Also Like

2 comments on “Mes coups de cœur lors du salon Millésime Bio

  1. Jolies dégustations- et complètement d’accord avec toi sur Figure Libre et Moraza

Laisser un commentaire