Quatuor de bulles pour la Saint-Valentin

La Saint-Valentin approche à grands pas (dans 2 semaines pile-poil). Comme chaque année, elle va opposer les adorateurs de cette “institution” qui se mettent soudain à voir des cœurs partout à ceux qui n’y voient qu’une énième fête commerciale qu’ils se feront un plaisir de bouder.

D’habitude, je ne vous en parle pas sur le blog car je ne suis pas une grande fan de cette fête, mais cette année, je vais faire une exception car ça me donne une très bonne occasion d’évoquer de jolies choses dégustées récemment.

Quel que soit votre camp, je vous invite ainsi à dégainer des bulles car elles atteindront leur cible à coup sûr, que ce soit :

    a/ pour passer un bon moment avec votre moitié, avec ou sans les cœurs et les chocolats,
Couple et champagne
Source : Pinterest
    b/ pour trinquer à votre célibat et à votre chère liberté,

    c/ ou au contraire, pour oublier un temps le néant absolu de votre vie sentimentale

    d/ ou enfin, pourquoi pas, pour organiser votre soirée “Je hais la Saint-Valentin”.
I hate Valentine's day
Source : film “Valentine’s Day”

Vous n’êtes ni pro ni anti Saint-Valentin et ne voyez pas la différence entre le 14 février et les autres jours de l’année ? Aucun souci, rien ne vous empêche d’ouvrir les belles bouteilles ci-dessous pour une autre occasion, ou même sans occasion particulière ! Après tout, depuis quand faudrait-il des raisons pour se faire plaisir ?!

Mais attention, si je vous invite à dégainer les bulles, l’idée n’est pas de se jeter sur la première bulle venue, en particulier quand elle est enrobée de rose Barbie !
Les 4 bouteilles que je vais vous présenter ci-dessous ont comme petit plus, outre le fait qu’elles soient top, d’être issues de domaines travaillant dans une logique bio ou biodynamique.

Un blanc de blancs : Champagne Larmandier-Bernier Longitude Champagne Premier Cru Extra Brut

Champagne Larmandier-Bernier - Longitude

Commençons par un champagne blanc de blancs, et plus précisément par un champagne Larmandier-Bernier.

Ce champagne Premier Cru Extra Brut est un 100% chardonnay.

J’ai découvert cette cuvée Longitude à l’occasion du réveillon du nouvel an sur les conseils de François de L’Envie, et j’ai été conquise par la finesse de ses bulles et surtout par son élégance et son côté très minéral (que j’imagine venir du terroir de craie où ce champagne a vu le jour).

Personnellement, pour profiter au maximum de ses arômes et de son style très pur, je vous conseillerais plutôt ce champagne à l’apéritif, seul ou avec des amuse-bouches très fins en goût (en gros, éviter l’explosion de saveurs).

Prix caviste approximatif : de mémoire, on est autour des 30€.

Le domaine Larmandier-Bernier se trouve sur la commune de Vertus, dans le vignoble de la Côte des Blancs. Pierre et Sophie Larmandier qui sont à la tête de ce domaine d’une quinzaine d’hectares pratiquent la biodynamie depuis plus de 20 ans. Ils cherchent avant tout à produire des champagnes authentiques et sans artifices, qui soient une expression fidèle de leur terroir.

Un blanc de noirs : Champagne Lassaigne Les Papilles Insolites Extra Brut

Champagne Jacques Lassaigne - Les Papilles Insolites

Après un champagne blanc de blancs, place à un champagne blanc de noirs.
Je vous avais expliqué il y a quelque temps que ma sœur était devenue une fan inconditionnelle des champagnes Jacques Lassaigne, champagnes que je n’avais pour ma part jamais eu l’occasion de goûter mais dont j’avais entendu le plus grand bien.

Afin de me sortir de mon ignorance, Little Sis’ a donc décidé d’acheter une bouteille de champagne Lassaigne à Noël. Elle était partie pour ramener une cuvée à base de chardonnay (car le terroir de Montgueux est particulièrement propice au chardonnay, on l’appelait d’ailleurs jadis “le Montrachet de la Champagne”), mais le caviste chez qui nous sommes allées (la cave “Le Vin des Vivants” à Lyon, qui a une sélection très sympa d’après ce que j’ai pu voir rapidement) n’avait plus que la cuvée Les Papilles Insolites qui est un 100% pinot noir.

Conclusion post dégustation : je vous confirme que la demoiselle a très bon goût car si les autres cuvées des champagnes Lassaigne sont aussi bonnes que celle-là, c’est un domaine qui mérite effectivement que l’on s’y intéresse.

Nous avons entamé la bouteille à l’apéritif et d’emblée elle a fait mouche.
C’était fruité mais pas trop, assez vineux tout en restant élégant et aérien, long en bouche… Bon, vraiment bon ! Du coup, nous avons embarqué le champagne à table pour accompagner la traditionnelle volaille de Noël et nous n’avons pas été déçues.
Pour résumer, carton plein pour ces Papilles Insolites et une grosse envie me concernant de découvrir les autres cuvées de la maison.

Prix caviste approximatif : de mémoire, il me semble que la bouteille nous a coûté dans les 40-45€.

Le domaine Lassaigne est situé dans l’Aube, sur la colline crayeuse de Montgueux dans le vignoble de la Côte des Bars, tout près de Troyes. Emmanuel Lassaigne, qui a repris l’exploitation familiale de 4,5 hectares en 1999, conduit ses vignes selon les principes de l’agriculture biologique sans pour autant revendiquer le label (travail manuel de la vigne, travail des sols, absence de pesticides, d’engrais, ou produits de synthèse), et vinifie ses vins de champagne dans une logique “naturelle” peu interventionniste (utilisation des levures indigènes, usage très limité du soufre). Son objectif : obtenir des vins de champagne qui reflètent la typicité de leur terroir.

 

Que les inconditionnels du rose le soir de la Saint-Valentin se rassurent, j’ai deux autres propositions qui devraient leur plaire :

Un champagne rosé : Champagne Fleury Rosé de Saignée Brut 100% Pinot Noir

Champagne Fleury - Rosé de Saignée

Commençons par un champagne rosé, et plus précisément par un “rosé de saignée” (en opposition au rosé d’assemblage, très courant en Champagne), à base de pinot noir.
La méthode consiste à laisser macérer les raisins noirs entiers un court moment, avant pressurage. Au contact de la peau des raisins, les jus vont se colorer (plus le contact est long, plus la couleur sera soutenue) et vont capter une partie des composants aromatiques contenus dans la peau.
Dans le cas du Rosé de Saignée Brut du Champagne Fleury, après une courte macération, le pressurage est ensuite effectué sur un pressoir traditionnel champenois “Coquard” de 4 000 kilos.

Cette méthode traditionnelle donne à ce champagne sa couleur assez soutenue et ce caractère vineux qui m’a enchantée. Côté arômes, on est plutôt sur les fruits rouges.
Ceci pourrait vous pousser à le boire en dessert, mais je trouve que, comme le champagne précédent, il a tout à fait l’étoffe nécessaire pour s’inviter à table et accompagner le plat principal. Personnellement, je le verrais bien avec une volaille (pourquoi pas un poulet aux écrevisses) ou quelque chose à base de saumon.
Si vous tenez absolument à le boire en dessert, je pense qu’il doit fonctionner plutôt bien avec un dessert au chocolat à condition que ce dernier ne soit pas trop sucré (ou une association chocolat/framboise pour rappeler les notes de fruits rouges du champagne).

Prix caviste approximatif : de mémoire, je crois que la bouteille tourne autour des 30€.

Le domaine Fleury est installé à Courteron, un petit village de l’Aube. Les vignes du domaine sont donc situées sur la Côte des Bars, le terroir le plus méridional du vignoble de Champagne. Ce domaine de 15ha est en biodynamie depuis 1989 sous l’impulsion de Jean-Pierre Fleury, qui fut l’un des premiers viticulteurs champenois à convertir son vignoble. Un travail poursuivi aujourd’hui dans les vignes comme à la cave par ses fils, Jean-Sébastien et Benoît, qui ont rejoint le domaine familial. Sa fille Morgane, qui est sommelière, gère également depuis 2009 à Paris une cave dédiée à la biodynamie et aux champagnes & vins d’auteurs appelée “Ma Cave Fleury”.

Un crémant du Jura : Domaine Pignier Crémant du Jura rosé

Domaine Pignier - Crémant du Jura Rosé

Parce qu’il n’y a pas que le champagne dans la vie, pour finir, je vous propose des bulles made in Jura avec un Crémant du Jura Rosé du domaine Pignier.

J’avais déjà goûté et apprécié ces bulles lors du Vinocamp Jura, et j’ai donc été agréablement surprise en les découvrant sur la table de ma maman pendant les fêtes de fin d’année.

Ce crémant du Jura brut est un 100% pinot noir, vinifié sans ajout de soufre et sans liqueur d’expédition.
En bouche c’est frais et très fruité, mais pas trop sucré, ce que j’ai particulièrement apprécié.

A titre personnel, je l’ai bu à l’apéritif, mais ses notes de fruits rouges doivent aussi être agréables au moment du dessert.

Prix caviste approximatif : aucune idée car ce n’est pas moi qui ai acheté la bouteille. Spontanément je dirais que ça doit avoisiner les 10€.

Le domaine Pignier est implanté sur les coteaux de Montaigu dans le Jura. Jean-Etienne, Antoine et Marie-Florence représentent la 7ième génération de vignerons à la tête du domaine et travaillent leur vignoble en biodynamie depuis 2002 pour mettre en valeur leur terroir. Ils limitent également au maximum leurs interventions à la cave en respectant le cahier des charges de vinification DEMETER.

Si vous ne trouvez pas votre bonheur parmi ce petit quatuor, vous pouvez toujours jeter un coup d’œil à d’autres suggestions de bulles ici et par exemple.
Côté champagnes, il y a aussi plein de choses top du côté de Francis et Delphine Boulard, Benoît et Mélanie Tarlant ou encore Franck Pascal, pour ne citer qu’eux, donc vous avez l’embarras du choix pour vous faire plaisir.

See you and Happy Bubbly Valentine’s Day !!

Crédit pour la photo de flûtes illustrant l’article : blog www.weddingchicks.com – KTMoffitt Photography

Share

About Maïlys RAY

You May Also Like

One comment

Laisser un commentaire