Visiter la Corse en vélo électrique avec APPeBIKE

Me voilà de retour sur le blog pour vous parler non pas de vin mais de vélo, et plus précisément d’APPeBIKE, une jeune start-up corse.

Là, j’imagine les visages interloqués de celles et ceux qui me connaissent bien. Je ne suis effectivement pas connue pour être une grande sportive, et encore moins une inconditionnelle de la bicyclette. Ce n’est pas que je déteste le vélo en général, hein ! Mais je n’apprécie pas particulièrement de rouler en ville avec les voitures qui me doublent toutes les 5 min. Et comme je ne suis pas sportive, je n’ai pas la condition physique idéale pour faire du vélo sur les parcours non urbains. En gros, je m’essouffle très vite dès que ça monte un peu. Or, en Corse, les routes sont rarement plates. Donc ce n’était pas gagné pour me faire monter sur la selle d’un vélo pour une balade de plusieurs heures.

C’est pourtant ce qu’a réussi à faire l’équipe d’APPeBIKE (prononcez “Happybike”). Leur argument de choc : le vélo électrique !

Visiter la Corse en profitant de la liberté du vélo, la fatigue en moins !

Voilà ce que vous promet APPeBIKE grâce à son réseau de 200 vélos électriques disponibles en libre-service un peu partout sur l’île.

Comment ça marche exactement ?
Il suffit de télécharger l’application et de choisir grâce à la géolocalisation la station de vélo la plus proche. Une fois le vélo réservé pour la date souhaitée, le paiement s’effectue en ligne de façon sécurisée.
Le jour J vous aurez juste besoin de votre smartphone pour déverrouiller le cadenas électronique de votre vélo. Et ensuite, à vous les routes corses sans effort !

Pour tester tout ça, nous voici donc un matin à 8h30 devant l’Office du Tourisme de Bastia. Les différentes étapes pour vérifier les vélos et déverrouiller leurs cadenas électroniques sont bien expliquées sur l’application, donc cette 1ère étape se déroule sans encombres. Ne reste plus qu’à récupérer les accessoires (casques, bombes anti-crevaison) auprès de l’Office du Tourisme, et nous voici enfin prêtes à rentrer dans le vif du sujet.

Parmi les circuits proposés au départ de Bastia, nous avions initialement prévu de tester le circuit qui passe par Patrimonio. Mais après avoir vu que ce dernier était jugé “difficile” par l’équipe d’APPeBIKE, nous optons pour un autre itinéraire proposé par l’application. Un circuit qui nous semble plus adapté à notre pratique plus qu’occasionnelle du vélo.

Notre balade en mode APPeBIKE sur les hauteurs de Bastia

Vue sur la plaine de Bastia

Notre choix se porte sur le circuit de la Corniche. Ce circuit emprunte une route qui serpente au-dessus de Bastia et relie Ville-de-Pietrabugno à San Martino di Lota, puis il redescend vers Miomo avant de rejoindre Bastia par la côte.

L’occasion de vérifier tout de suite l’intérêt du vélo électrique puisque cet itinéraire démarre par des montées avec un dénivelé important.

Verdict ? Pari gagné pour APPeBIKE ! Nous arrivons en effet à Ville-de-Pietrabugno sans trop d’efforts et sans avoir perdu des litres de sueur. Bon, il faut quand même changer les vitesses et appuyer parfois fort sur les pédales (ce n’est pas une mobylette !) mais l’assistance électrique apporte un vrai coup de pouce. Elle est de plus très facile à utiliser et à moduler en fonction de l’effort que l’on veut fournir.

Vue sur le port de Bastia

Quant au circuit, il est parfait pour éprouver cette fameuse sensation de liberté. En effet, il y a peu de circulation donc nous avons presque la route pour nous. Les vélos électriques sont plutôt légers et faciles à manipuler, ce qui facilite les arrêts pour prendre des photos.

Vue sur ile d'Elbe et ile de Montecristo

Vue sur ile de Capraia

route et village corses

Cheveux aux vent (enfin presque), nous profitons donc pleinement des superbes points de vue sur la ville, les montagnes et la côte. Les villages traversés sont charmants, en particulier le village de San Martino di Lota.

Vue sur eglise de San Martino di Lota

Mais voici déjà la fin du parcours avec la redescente vers Miomo (merci les freins !) et le retour à Bastia par la route du Cap Corse. C’est finalement la partie la moins agréable de notre parcours car la circulation est dense en cette période. Cela ne suffit pourtant pas à entamer notre enthousiasme et nous sommes ravies de notre balade quand vient le moment de remettre les vélos sur leurs bornes. Une chose est sûre, nous avons hâte de renouveler l’expérience !

Infos pratiques

Cycliste
Cycliste en mode happy 😉
Si vous avez vous aussi envie d’essayer cette nouvelle façon de faire du vélo en Corse, voici quelques infos utiles :

  • L’île compte à ce jour une vingtaine de points de retrait, principalement à côté d’établissements d’hébergement (hôtels, campings). Liste à retrouver sur le site.
  • Les vélos sont accessibles de 8h à 20h. Si vous devez retirer des accessoires (casques par exemple), pensez à vérifier avant les horaires de l’établissement de retrait. Par exemple, l’Office du Tourisme de Bastia n’ouvre pas avant 8h30.
  • Vous pouvez louer les vélos pour une ou plusieurs heures (10€ la 1ère heure et 5€ par heure supplémentaire) ou carrément pour la journée (comptez alors 38€).
  • Les vélos électriques ont une autonomie moyenne de 120km, ce qui vous laisse de quoi en profiter. Si vous ne savez pas trop où aller, plusieurs circuits sont proposés sur l’application. Circuit facile ou plus difficile, il y en a pour tous les goûts donc vous y trouverez sans aucun doute votre bonheur. Pour les amateurs de vin, le circuit de la route des vins va de Bastia à Saint-Florent en passant par Patrimonio. A l’aller, pourquoi ne pas faire une pause à Barbaggio chez Mlle D ?
  • Que ce soit pour retirer votre vélo, suivre l’itinéraire ou encore déverrouiller votre cadenas en cours de route, votre smartphone sera votre allié. Il est donc indispensable qu’il soit chargé avant de partir. Pensez aussi à garder un peu de batterie pour faire l’état des lieux de votre vélo à la fin.
Share

About Maïlys RAY

You May Also Like

One comment

Laisser un commentaire