Test de la box Les Bouchons d'Anatole

Découverte : Les Bouchons d’Anatole

J’avais commencé l’année avec des bonnes résolutions, et notamment celle d’écrire plus souvent ici. Nous sommes le 9 mai, mon dernier article date du 16 janvier. Vous avez le droit de râler un peu ! Mais ça y est, mes valises sont définitivement posées en Corse et je peux enfin reprendre une activité normale. Aujourd’hui pas de Corse au programme, mais une startup basée à Paris : Les Bouchons d’Anatole.

Les Bouchons d’Anatole : le pitch

Pour la petite histoire, j’avais découvert cette startup pour la première fois en octobre, lors du dernier Vinocamp à Paris. Le pitch de Caroline Boxberger, co-fondatrice, m’avait alors intriguée. C’est pourquoi j’ai accepté avec plaisir quand l’équipe m’a proposé quelques mois plus tard de découvrir son concept.

Les Bouchons d’Anatole c’est donc une startup fondée en 2015 par des amoureux du vin.

Toujours à la recherche de coups de coeur, ils couraient de restaurants en foires aux vins, de cavistes en balades chez leurs amis vignerons afin de dénicher de bons bouchons de saison.
Et puis un jour… ils ont proposé ce qu’ils avaient aimé à leurs amis.
Et eux aussi ils ont aimé… et ils en ont redemandé.
Et puis ils ont voulu être livrés… Alors ils les ont livrés.
Et petit à petit les amis de leurs amis en voulaient aussi… Alors ils les ont livrés aussi !
Anatole a donc eu envie de se jeter à l’eau en créant une petite entreprise.source : www.lesbouchonsdanatole.fr

La startup vous propose une formule d’abonnement pour découvrir des vins. Une box de vin pour faire simple. Mais contrairement à d’autres boxs de vin, vous ne recevez pas de nouveaux vins tous les mois, mais chaque trimestre. Il n’y a donc que 4 sélections par an correspondant aux 4 saisons.

Le credo de l’équipe Les Bouchons d’Anatole ? Vous dénicher des vins de petits vignerons qui sortent un peu des sentiers battus. Mais aussi désacraliser le vin avec un ton et des contenus ludiques.

Les Bouchons d’Anatole : comment ça marche ?

Côté formules, vous avez le choix entre la formule « Petit Bouchon » (3 vins différents,
2 bouteilles de chaque vin) et la formule « Gros Bouchon » (4 vins différents, 3 bouteilles de chaque vin). Vous choisissez aussi la durée de votre abonnement (1 trimestre, 2 trimestres ou 4 trimestres). Il n’y a pas de durée minimale d’engagement donc vous pouvez donc choisir de ne commander que la sélection en cours. Dans ce cas, cela vous coûtera 75€ + 8€ de frais de livraison pour la 1ère formule et 144€ + 10€ de frais de livraison pour la 2nde formule.

Côté vins, dans la formule « Petit Bouchon » par exemple, l’idée est de proposer à chaque fois 2 vins français et 1 vin étranger. Parmi les vins français, vous trouverez systématiquement un vin d’une appellation qui se veut un peu rassurante (Bordeaux ou Bourgogne) et un autre un peu moins connu.

Si les vins reçus vous ont plu, vous avez ensuite la possibilité de les racheter directement sur le site.

Les bouchons d’Anatole : la sélection printemps 2017

Les Bouchons d’Anatole collection printemps 2017

J’ai donc eu l’opportunité de recevoir la sélection de printemps Les Bouchons d’Anatole. Avec la formule Petit Bouchon, j’ai donc reçu 3 vins différents.

Premier point positif : l’emballage. Le carton est arrivé sans encombre à Toulouse. Il a également bien supporté le trajet voiture/bateau pendant le déménagement.

Autre point positif : le petit livret et les fiches explicatives fournis avec les vins. Non seulement l’univers graphique est très sympa (j’aime beaucoup l’idée de mêler photo et illustration), mais les documents sont plutôt bien conçus et les explications faciles à comprendre, notamment pour des néophytes. Pour chaque vin, il y a bien sûr des infos sur le vin en lui-même, mais aussi sur le domaine, ce qui permet d’en savoir un peu plus sur le vigneron ou la vigneronne qui se cache derrière la bouteille. Vous trouverez également une recette proposée par un restaurant partenaire pour s’accorder avec l’un des vins de la sélection.

Le Château Pey-Bonhomme, un domaine bordelais travaillant en biodynamie depuis 2000

Pour ma part, j’ai donc reçu un Beaujolais blanc du Domaine des Nugues, un Bordeaux rouge du Château Pey-Bonhomme et un vin italien en appellation Dogliani Superiore du domaine Anna Maria Abbona.
Ma préférence s’est portée sur le Bordeaux produit en biodynamie, fin et agréable. Mais j’ai été ravie de découvrir aussi le vin italien, 100% Dolcetto, que j’ai trouvé intéressant, même si ce n’est pas forcément mon style de vin préféré.
Concernant le blanc, je l’ai trouvé un peu trop floral à mon goût mais pas mal à l’apéro, servi bien frais.

Les bouchons d’Anatole : mon avis

Pour résumer, j’ai été plutôt agréablement surprise par Les Bouchons d’Anatole, même si je ne suis pas à titre personnel une grande consommatrice d’abonnements vin. Je vous invite donc à vous faire votre propre avis si cette box de vin a attisé votre curiosité et si vous aimez faire des découvertes sans avoir à quitter votre canapé.

Pour info, ma curiosité naturelle m’a poussée à regarder un peu les vins qui avaient été proposés dans les précédentes sélections et j’ai été ravie d’y voir quelques vins que j’apprécie et notamment un vin rouge corse, la Robe d’Ange du Clos Fornelli.
D’ailleurs mon petit doigt me dit qu’il pourrait y avoir un vin corse dans la sélection estivale des Bouchons d’Anatole 😉

Si vous voulez en savoir plus sur Les Bouchons d’Anatole et sur la sélection en cours, je vous invite à aller faire un tour sur leur site. Vous pouvez commander cette sélection jusqu’au 31 mai.

Avec la fête des mères et la fête des pères qui arrivent, ça peut être une bonne idée de cadeau !

You May Also Like

Laisser un commentaire