,

Rencontre avec Lina Venturi-Pieretti, vigneronne dans le Cap Corse

On continue la série de portraits de vigneron(ne)s de Haute-Corse. Cette fois-ci, je vous emmène dans le Cap Corse, et plus précisément à Santa Severa, la marine de Luri, pour faire connaissance avec Lina Venturi-Pieretti.

[NB : photo ci-dessus prise au milieu des vignes de Muscat petits grains du domaine Pieretti plantées en 2007]

J’étais tombée amoureuse du blanc cuvée Marine du Domaine Pieretti lors d’un apéro chez Joëlle Benigni. Puis de nouveau lors de la Foire de Luri 2017 avec un millésime 2010. Depuis, j’avais vraiment envie de rencontrer cette vigneronne souvent présentée comme l’une des figures incontournables du Cap Corse.

Rendez-vous pris en juillet, juste après la Foire de Luri 2018. Arrivés de bon matin au caveau de dégustation situé à Santa Severa, nous sommes accueillis par une Lina en pleine ébullition à cause d’un problème d’étiquettes en retard de livraison. Un petit problème à première vue mais qui pose un réel souci en raison du manque de place à la cave et du besoin d’embouteiller rapidement les vins avant les vendanges d’août.
Après quelques échanges téléphoniques pour tenter de trouver une solution, Lina propose de nous emmener en 4×4 dans ses vignes.

Nous voici donc partis pour une ascension sportive au milieu des vignes du Domaine Pieretti. Pour rappel, l’appellation s’appelle « Coteaux du Cap Corse » et le moins qu’on puisse dire c’est que ça grimpe ! Le temps était un peu changeant ce jour-là mais la vue tout en haut, entre les rangs de vignes de Muscat petits grains, valait le détour. Et quel cadre parfait pour commencer à évoquer l’histoire du domaine Pieretti !

Vue sur la route du Cap Corse depuis le haut des vignes du domaine Pieretti

Lina Venturi-Pieretti : 6ème génération à la tête du domaine familial

Lina a repris les rênes du domaine en 1989, mais l’histoire du domaine Pieretti remonte à bien plus longtemps. La famille Pieretti exploitait en effet déjà des vignes dans le Cap Corse au 16ème siècle !

6ème génération à la tête de l’exploitation, Lina a pris la succession de son père, Jean. Un personnage haut en couleurs et charismatique, qui travaillait de façon artisanale et était très apprécié dans la région. Une figure incontournable dans le paysage viticole corse car il est est aussi à l’origine de la création de la célèbre Fiera di u Vinu de Luri qui se déroule tous les ans en juillet.

Pour cette fille et petite-fille de vignerons, la reprise du domaine familial était pourtant loin d’être un chemin tout tracé. Lina a en effet d’abord évolué dans un secteur bien différent avant de reprendre le flambeau suite à de graves incendies qui ont détruit une partie des vignes de son père. Un vrai pari puisqu’il lui a fallu tout apprendre sur le tas et passer un BPA pour pouvoir s’installer officiellement en tant que vigneronne. Ce fut d’ailleurs l’une des premières femmes à la tête d’un domaine en Corse.

Une réussite collective

Un travail qui ne fut pas de tout repos pour cette jeune femme de moins de 30 ans à l’époque. Mais si vous avez la chance de rencontrer Lina, vous comprendrez vite pourquoi les difficultés qu’elle a pu rencontrer n’ont eu que peu de poids face à sa détermination. Il suffit en effet de parler quelques instants avec elle pour comprendre que derrière ce grand sourire se cache une femme de caractère, à l’énergie débordante. Et surtout une personne qui sait que c’est à force d’efforts et de travail qu’on atteint ses objectifs.

Et puis Lina a toujours eu une autre botte secrète : sa famille et ses proches.

Lina Venturi-Pieretti et sa famille
De gauche à droite : Lina Venturi-Pieretti et son père Jean (source : photo de Jean Harixçalde dans “Le vin corse” de Patrick Fioramonti) – Lina et son mari Alain à la foire de Luri (source : page Facebook domaine Pieretti) – Sa fille Maria (source : page Facebook domaine Pieretti)

Pour elle, ils sont aussi la clé de sa réussite. Son père Jean bien sûr qui lui a transmis sa passion. Mais aussi son beau-frère Jean-Marc Venturi, également vigneron, qui l’a aidée lors de son installation. Sa fille Maria, que vous aurez sûrement l’occasion de croiser au caveau ou lors de dégustations et que Lina aimerait voir reprendre le flambeau. Et puis surtout Alain, son mari, qu’elle a rencontré en 1986 et qui est à ses côtés depuis le début de l’aventure.

On parle toujours de moi mais le domaine Pieretti, c’est aussi lui. Il m’a aidée dans la restructuration nécessaire du domaine et dans sa modernisation, et il est toujours présent lors des vendanges.

C’est d’ailleurs ensemble qu’ils ont appris les ficelles du métier, à travers des stages à l’institut œnologique de Bordeaux mais aussi sur le tas, en « faisant des bêtises » comme le dit Lina avec un sourire.

La philosophie dans les vignes

On a essayé de faire du mieux qu’on peut, mais on a la chance d’avoir un beau terroir.

Lina et son mari caressent le rêve de replanter des vignes à 400m d’altitude, sur un ancien terroir du village qui appartenait à la famille Pieretti. Mais pour l’heure, c’est proche de la mer que naissent les vins du domaine Pieretti.

Vignes domaine Pieretti vue île d'Elbe
Vignes en coteaux du domaine Pieretti avec vue sur l’île d’Elbe au loin

De 2 ha au moment de son installation, Lina a fait passer son vignoble à 14 ha aujourd’hui. Réparties sur les communes de Luri, Meria et Pietracorbara, les vignes s’épanouissent au bord de la mer ou au milieu du maquis corse, sur des sols argilo schisteux.

Le cépage « signature » de la maison pour les rouges et rosés, c’est l’Alicante (qu’on appelle aussi Elegante). Apparenté au Grenache noir, c’est l’un des cépages traditionnels du Cap Corse et presque un cépage corse à part entière. Pour s’en convaincre, il suffit selon Lina d’aller faire un tour dans les vignes le lendemain d’une journée de fort Libecciu pour voir à quel point le cépage est adapté au climat du Cap.

La plus vieille vigne d’Alicante a été plantée en 1959 par le grand-père de Lina. Elle est toujours présente dans le vignoble (sur échalats) et a depuis donné naissance via une sélection massale à d’autres pieds, plantés en 1998 sur le domaine.

Une sélection massale qui a aussi été effectuée pour le Niellucciu, à partir de vignes plantées en 1975.

Vignes domaine Pieretti bord de mer
Vignes de niellucciu du domaine Pieretti, en bord de mer, sur la route du Cap

Son père ne travaillait que les cépages rouges. Mais Lina a fait le choix de réintroduire les 2 cépages blancs incontournables de la région du Cap : le Vermentinu (vignes plantées en 1991) et le Muscat petits grains (vignes plantées en 1993 et 1999).

Plus récemment, ce sont 3 ha de vignes qui ont été replantés et vont entrer en production cette année. Un peu de Vermentinu mais aussi du Biancu Gentile, du Minustellu, du Sciacarellu ainsi que quelques pieds de Syrah.

Plantier domaine Pieretti
Une partie des dernières vignes plantées par le domaine Pieretti (photo prise en avril 2018)

Ces 3 nouveaux hectares de vignes sont certifiés bio. Mais pour le reste du vignoble Lina préfère travailler en agriculture raisonnée, dans un esprit bio, en limitant au maximum les traitements. A en juger par la bonne santé de ses vignes et par la nature qui s’épanouit entre les rangs, cet état d’esprit semble réussir au domaine Pieretti.

Les vendanges continuent quant à elles d’être faites à la main pour préserver l’intégrité des grappes.

La philosophie à la cave

Du côté de la cave, le domaine Pieretti a aussi pas mal évolué depuis l’arrivée de Lina. La vinification était artisanale du temps de son père Jean. Mais Lina a vite souhaité moderniser les choses pour améliorer la qualité des vins.

Elle a commencé par vinifier en-dessous de sa maison située de l’autre côté du caveau actuel de dégustation. Puis elle a petit à petit acheté du matériel de vinification moderne (cuves inox thermo-régulées, pressoir pneumatique…).
L’actuelle cave de vinification a quant à elle vu le jour en 1994. Lina est en attente de l’obtention d’un permis de construire pour l’agrandir un peu car elle commence à manquer de place, surtout au moment des vendanges.

L’essentiel des vinifications et élevages est fait en cuves inox. Un fût de 600L sert quant à lui pour les rouges (principalement pour la cuvée « vieilles vignes », et parfois pour la cuvée A Murteta).

Et la dégustation dans tout ça ?

Pour la dégustation, retour dans le caveau de dégustation construit en 2017 juste à côté de la cave, et ouvert au public d’avril à octobre. La déco du lieu est plutôt très réussie avec une alliance de bois et de matériaux modernes.

On commence la dégustation avec les blancs (hormis la cuvée domaine qui était épuisée) et les rosés.

Vins rosés et blanc domaine Pieretti
De gauche à droite : rosé cuvée domaine – rosé cuvée Marine – blanc cuvée Marine

Du côté des blancs, entrée en matière avec la cuvée Lina 2017 dont 2018 sera le 3e millésime. Un 100% Vermentinu issu de jeunes parcelles. Bon, frais, sur les agrumes, avec une pointe de tilleul. Pas mal comme vin pour tous les jours.

On passe ensuite à ma cuvée chouchou, la cuvée Marine 2017. Un 100% Vermentinu, fruit d’une sélection parcellaire et d’un élevage sur lies fines avec bâtonnages réguliers. Très joli nez sur les agrumes et les fleurs, belle matière en bouche avec de la fraîcheur et de la minéralité, mais aussi cette pointe saline et cette subtile amertume que j’aime tant dans les vins blancs du Cap. Voilà un vin parfait à table pour accompagner des poissons et des crustacés (dont la célèbre Langouste du Cap Corse). Mais il s’accorde aussi très bien à l’apéro avec de la charcuterie artisanale.

Du côté des rosés, le rosé domaine 2017 est parfait pour un apéro estival. Assemblage de Niellucciu et d’Alicante (70%/30%), c’est un vin facile, léger, fruité et frais.

Je lui ai cependant préféré le rosé Marine 2017 (80% Niellucciu / 20% Alicante), un peu plus aromatique grâce à une macération pelliculaire et un élevage sur lies. Les grappes de Niellucciu qui composent en partie cette cuvée viennent des vignes au bord de la mer que vous pouvez voir en photo un peu plus haut.

Quand on parle du Cap Corse, on a souvent tendance à penser vins blancs & muscats (moi la 1ère !). Mais cette dégustation m’a montré que ce terroir pouvait aussi produire de très beaux vins rouges.

Vins rouges et muscat domaine Pieretti
De gauche à droite : rouge cuvée A Murteta – rouge cuvée Vieilles Vignes – muscat du Cap Corse

Je n’ai pas particulièrement accroché avec le rouge domaine 2017 (70% Niellucciu / 30% Alicante) qui présentait un peu trop d’astringence à mon goût. En revanche, les 2 cuvées qui ont suivi font partie des belles découvertes de la journée.

La cuvée A Murteta 2016 d’abord, un quasi 100% Alicante issu de plants obtenus en sélection massale à partir de la plus vieille vigne du domaine.
C’est un vin aux tannins fins, avec des arômes de fruits mûrs (cerise noire, pruneau) et une pointe d’épices et d’herbes du maquis. Vraiment très chouette !

Mais mon plus gros coup de cœur a été pour la cuvée Vieilles Vignes 2016 (50% Niellucciu / 50% Alicante), issues des plus vieilles vignes du domaine. Un vin que j’ai trouvé un peu plus complexe que le précédent et d’une élégance folle avec du fruit, de la finesse mais aussi de la fraîcheur. Clairement taillé pour la garde, on peut l’oublier quelques années dans la cave.

Nous avons fini la dégustation avec le clou du spectacle : le Muscat du Cap Corse de la maison, millésime 2017. « Un vrai bonbon » tant au nez qu’en bouche, avec un parfait équilibre entre le sucre, les agrumes et la fraîcheur. Si vous ne connaissez pas encore les Muscats du Cap Corse, je ne peux que vous encourager à découvrir très vite ces vins doux naturels qui présentent une incroyable palette d’arômes et de styles. A cet égard, j’ai d’ailleurs adoré les masterclass de la dernière foire de Luri mettant en avant les accords mets/vins possibles autour de ces vins. Je n’aurais pas forcément pensé spontanément à associer un vin doux naturel à du poisson ou à de l’agneau et pourtant je me suis régalée !

Où goûter les vins du Domaine Pieretti ?

Deco caveau degustation domaine Pieretti
Aperçu de la décoration à l’intérieur du caveau de dégustation du domaine Pieretti

Pour goûter les différents vins du Domaine Pieretti, vous pouvez déjà vous rendre au caveau ouvert d’Avril à Octobre (10h/12h – 15h/19h).

En dehors du caveau, c’est plutôt chez les cavistes et restaurateurs que vous trouverez les vins du domaine Pieretti.

Du côté du continent, le domaine Pieretti a un agent sur Paris et depuis quelques années également en Bretagne et en Alsace.

A l’international, le domaine vend un peu au Royaume-Uni et au Luxembourg, ainsi qu’en Californie et au Québec.

Si vous êtes à Paris, sachez qu’une dégustation professionnelle est organisée annuellement avec l’UVA Corse, une association de vignerons corses créée en 1976 à l’initiative de Christian Imbert du domaine Torraccia. Si vous avez l’occasion d’y aller, foncez car les domaines membres de l’association sont au top !

Domaine Pieretti
Santa Severa
20228 Luri

Tel: +33 (0)4 95 35 01 03 – +33 (0)6 17 93 92 17
Email : domainepieretti@orange.fr
Page Facebook : https://www.facebook.com/domainepieretti
Site internet : www.vinpieretti.com
Compte Instagram : @domainepierettiofficiel

Share

About Maïlys RAY

You May Also Like

One comment

Laisser un commentaire