Montage photo - Thomas et Bastien Quintard - Du Frolet Quintard frères - Cognac
,

Chez les frères Quintard, entre Cognac et Pineau des Charentes, mon coeur balance

Début janvier, à l’occasion d’un Vinocamp à Cognac, j’ai découvert et appris à apprécier le Cognac, mais ce fut aussi pour moi l’occasion de goûter un autre produit de la région, le Pineau des Charentes, qui m’a tout autant séduite.
Il ne m’en fallait pas plus pour décider il y a quelques semaines de retourner au pays des alambics afin d’aller à la rencontre de 2 frères, Thomas et Bastien Quintard, qui ont la bonne idée de produire du Cognac ET du Pineau des Charentes (et aussi du vin, mais je vous en parlerai à la fin du billet).

Me voici donc partie de bon matin en direction de Chadenac, un village de Charente-Maritime, situé à une vingtaine de kilomètres de Cognac. Je précise « de bon matin » car Chadenac se trouve quand même à 3h30 de Toulouse…Mais comme on dit, quand on aime on ne compte pas (je précise que je parle des produits, hein, je vous connais, n’allez pas vous imaginer des choses!).

C’est Thomas Quintard, rencontré pour la 1ère fois à l’occasion du Vinocamp Vinitech, qui me reçoit en cette journée ensoleillée (…eh oui, c’était avant que le soleil ne décide de mettre les voiles…).
Thomas travaille donc avec son frère, Bastien, d’où le nom tout choisi pour leur société : « Quintard frères« . Quatrième génération à travailler sur la propriété familiale, ils ont pris la succession de leur père à la tête de l’exploitation, même si ce dernier continue de leur donner un coup de main. Bastien s’est installé à Chadenac en 2001 et Thomas l’a rejoint il y a 5 ans.
Côté répartition des tâches, Bastien s’occupe principalement des vignes (et des céréales, dont la culture fait aussi partie des activités de l’exploitation) et Thomas du travail au chai et de l’activité commerciale.

Comme de nombreux viticulteurs de la région, la majorité de la production d’eaux-de vie des frères Quintard est destinée au négoce, et notamment à de célèbres maisons de Cognac. Mais ils utilisent également une partie de leur production pour élaborer leur propre gamme de Cognac et Pineau des Charentes, une gamme commercialisée sous la marque Du Frolet.
Pourquoi « Du Frolet » me direz-vous? L’exploitation des Quintard est en fait une ancienne ferme et « Frolet » était le nom des premiers propriétaires de cette ferme, nom qu’on retrouve gravé sur une pierre au-dessus d’un porche de la propriété. Les Quintard y ont ajouté le « Du » pour créer une marque.

Chai-cognac-Du-Frolet Quintard frères
Dans les chais

Ma visite commence par la visite du chai, qui se trouve être une ancienne écurie.
Thomas me montre les différentes cuves en inox, l’emplacement du futur pressoir et m’explique la notion de « réserve climatique »…avant de m’emmener dans l’espace où reposent les fûts contenant eau-de-vie, Pineau des Charentes ou Cognac. J’adore l’ambiance de cet endroit, où on a l’impression d’être dans une sorte de « salle des trésors secrète ».

Puis on ressort, croisant au passage les grandes cuves blanches en fibre de verre qui se trouvent à l’extérieur et accueillent les moûts d’Ugni Blanc destinés à la production des eaux-de-vie, et nous voilà dans le bâtiment où a été installé l’alambic.
Car Bastien et Thomas Quintard ont rajouté une corde à leur arc en acquérant la maîtrise de l’étape de distillation, que leur père faisait auparavant faire à façon ailleurs.

Alambic - cognac-Du-Frolet Quintard frères
L’alambic

La période de distillation étant finie (la limite étant fixée au 31 mars), le bel alambic est au repos. Il me faudra donc revenir l’hiver prochain pour le voir à l’oeuvre.
En attendant, vous pouvez aller lire le billet de Guillaume, du blog God Bless Bacchus, qui a eu l’occasion de rendre visite à Thomas Quintard pendant cette période : http://godblessbacchus.blogspot.fr/2012/12/visite-dans-le-cognac.html.

Après une petite dégustation et un déjeuner où Thomas m’a régalée d’un civet de lièvre concocté par sa grand-mère et d’un assortiment de fromages accompagnés d’une gelée de vin faite maison – un pur délice! – c’est parti pour un tour dans les vignes.

Vignes - cognac - Du Frolet Quintard frères

Quelques rangées se trouvent juste à côté de la maison, mais pour rejoindre les autres vignes, une petite virée en voiture s’impose.
Sur les 31 hectares de vignes, environ 25 hectares sont dévolus à l’Ugni Blanc (le principal cépage blanc utilisé pour le Cognac), 2.5 au Colombard et 3 à des cépages rouges (dont le Merlot). Les vignes sont majoritairement situées en appellation Cognac Petite Champagne, et notamment sur les coteaux d’Archiac où le sol est très calcaire.

J’en ai fini pour la visite donc maintenant que le décor est planté, parlons un peu des produits.

Le Cognac d’abord.
La gamme Du Frolet des frères Quintard comprend des V.S. ou *** (3 étoiles), des V.S.O.P. et des X.O.; des mentions qui font référence au vieillissement des eaux-de-vie. Le Cognac V.S. (Very Special) est ainsi fait à partir d’un assemblage d’eaux-de-vie dont la plus jeune a au moins 2 ans. Pour les V.S.O.P. (Very Superior Old Pale), l’eau-de-vie la plus jeune a au moins 4 ans et pour le X.O. (Extra Old), au moins 6 ans. J’ai pour ma part une nette préférence pour le X.O. (et sa carafe qui ressemble au flacon du Chanel n°5) mais si vous préférez consommer le Cognac en cocktail, le V.S. sera plus adapté.

Autre produit : le Pineau des Charentes. Ce vin de liqueur d’origine contrôlée depuis 1945 est obtenu en mélangeant le jus des raisins à de l’eau-de-vie de Cognac (environ 3/4 – 1/4). Pour en savoir plus, je vous invite à aller sur le site http://www.pineau.fr.
Sous la marque Du Frolet, on retrouve du Pineau Blanc, du Pineau Rouge mais aussi du Vieux Pineau Blanc et du Vieux Pineau Rouge (ou Vieux Pineau Rosé).

Mon préféré est définitivement le Vieux Pineau des Charentes Rosé, complexe et gourmand à la fois, mais le jeune Pineau des Charentes Rouge, plus fruité (fruits rouges), n’est pas non plus pour me déplaire et a clairement recueilli les faveurs de Monsieur au moment de la dégustation à la maison. Mon frère préfère quant à lui le Pineau des Charentes Blanc, plus sur des notes de fruits frais et de fleurs, comme quoi il y en a pour tous les goûts.

Cognac-et-Pineau-des-Charentes-Du-Frolet

Si le site du Pineau des Charentes parle d’apéritif, personnellement je vous le conseillerais davantage au dessert, car c’est quand même sucré.
Accord fondant chocolat Pineau des Charentes Du Frolet A cet égard, Thomas m’avait parlé du parfait mariage entre son Vieux Pineau des Charentes Rosé et un fondant au chocolat. Ni une ni deux, avant de rédiger ce billet, je suis allée récupérer la recette de Rébecca du blog La Kuisine de Kaki pour faire le test. Vous trouverez la recette ici : http://lakuisinedekaki.fr/fondant-au-chocolat/, et le résultat en photo ci-dessous. Conclusion : accord validé à 100%!

D’ailleurs si vous voulez tester ce que donne ce genre d’accords, et que vous êtes parisiens ou de passage à Paris, sachez que Fabrice du blog VinSurVin organise un Tupperwine « Choco-Pineau-Cognac » le 28 mai à 19h30 à la cave Wine by One. Plus d’infos sur la page Facebook FANS DE TUPPERWINE !!! (il faut réserver je crois).

Last but not least, Thomas et Bastien Quintard ne se contentent pas de produire des eaux-de vie, avec lesquels ils élaborent du Pineau et du Cognac, ils font aussi du vin de pays. Blanc, rosé et rouge sont ainsi commercialisés à leur nom et disponibles en BIB (bag in box) et en bouteille. Le blanc notamment est parfait pour un accord avec des fruits de mer mais Thomas me disait que c’est le rosé qui rencontre le plus de succès.

Vins de pays - Quintard frères

Voilà, vous savez tout de mon escapade en terre charentaise.
Si je vous ai donné envie de découvrir la gamme de Cognac et Pineau des Charentes Du Frolet et les autres produits de Bastien et Thomas Quintard, je vous invite à aller faire un tour sur leur site internet ou leur page Facebook.
Pour ma part, je retourne dévorer ce qu’il reste de mon fondant au chocolat accompagné d’un verre de Vieux Pineau des Charentes Rosé parce que la gourmandise n’attend pas!

Cognac - Du Frolet Quintard frères

SARL DU FROLET
Quintard Frères
Bastien & Thomas Quintard
13, Route du Petit Morlut
17800 Chadenac
Tél : +33 (0)6 86 15 18 89
Site internet : www.cognacdufrolet.com
Page facebook : https://www.facebook.com/CognacDuFrolet/

You May Also Like

2 comments on “Chez les frères Quintard, entre Cognac et Pineau des Charentes, mon coeur balance

Laisser un commentaire