Grands Jours de Bourgogne - mars 2016

Au cœur des Grands Jours de Bourgogne (résumé du 24/03)

Les 24 et 25 mars, j’étais en Bourgogne à l’occasion de la 13ème édition des Grands Jours de Bourgogne. Je ne connaissais pas du tout cet événement réservé aux professionnels et, pour dire vrai, je ne connais pas si bien que ça les vins de Bourgogne, donc quand le BIVB (Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne) m’a proposé de venir, je n’ai pas mis longtemps avant d’accepter et d’organiser mon emploi du temps en conséquence pour pouvoir y insérer quelques jours à Beaune.

Le voyage a été long (la Bourgogne, ce n’est pas franchement la porte à côté quand on vient de Toulouse !) et le programme sur place très dense, mais cette petite escapade bourguignonne m’a vraiment permis de (re)découvrir la Bourgogne et quelques unes de ses appellations. Cela m’a convaincue qu’il fallait que je vienne plus souvent du côté de Beaune et de ses environs ! (mais la prochaine fois j’essaierai de passer un peu plus de temps sur place, histoire de pousser plus loin la découverte de cette belle région).

Quelques mots sur Les Grands Jours de Bourgogne

Programme Grands Jours de Bourgogne 2016

Les Grands Jours de Bourgogne ont lieu tous les 2 ans depuis 1992 et réunissent des importateurs, cavistes, sommeliers, restaurateurs, journalistes et prescripteurs venus du monde entier (51 pays représentés parmi les visiteurs qui étaient attendus cette année). Le gros avantage de cet événement est qu’il se déroule au cœur même du vignoble et permet donc de parcourir les différentes appellations au cours des 5 journées de dégustations.

Cette année par exemple, 14 dégustations étaient organisées sur 11 lieux différents de Chablis/Grand Auxerrois (lundi) à la Côte de Beaune (vendredi), en passant par la Côte de Nuits (mardi), le Mâconnais (mercredi) et la Côte Chalonnaise (jeudi). L’occasion de rencontrer plus de 1 000 vignerons et de déguster près de 10 000 vins (principalement sur les millésimes 2015 et 2014).

Aux dégustations en journée s’ajoutent aussi des événements en soirée, sur invitation la plupart du temps, et organisés autour d’une thématique.

Découverte de la Côte Chalonnaise avec la dégustation « Au cœur de la Bourgogne » à la tonnellerie de Mercurey

1er stop au programme de mon marathon bourguignon : la dégustation « Au cœur de la Bourgogne » qui avait lieu le jeudi à la tonnellerie de Mercurey. Une dégustation qui réunissait plusieurs appellations de la Côte Chalonnaise mais faute de temps, j’ai surtout dégusté des vins de Mercurey.

Mercurey, c’est une appellation Village de la Côte Chalonnaise qui figure parmi les plus importantes appellations viticoles de Bourgogne. Elle s’étend sur les communes de Mercurey et de Saint-Martin-sous-Montaigu et comporte 32 Climats classés en Premier Cru. Du côté de la production, c’est une appellation qui produit majoritairement du vin rouge (à peu près 80-85% de la production) mais on trouve aussi un peu de vin blanc (une production minoritaire mais qui vaut vraiment la peine que l’on s’y attarde).

Les quelques domaines que j’ai eu l’opportunité de découvrir m’ont convaincue que Mercurey était une appellation où l’on pouvait vraiment trouver de belles choses à des rapports qualité/prix tout à fait corrects, en rouge comme en blanc.
Cette première matinée de dégustation a également été une excellente façon d’appréhender les multiples visages du pinot noir et l’importance du terroir et des fameux « climats » en Bourgogne tant les vins dégustés ont montré une impressionnante diversité, y compris au sein d’un même domaine.

Petite info oenotouristique :
Sachez que la prochaine Saint-Vincent Tournante aura lieu au cœur de l’appellation Mercurey les 28 et 29 janvier 2017. Une bonne excuse pour venir découvrir l’appellation et ses vignerons. Vous trouverez plus d’infos sur cette manifestation sur www.mercurey2017.fr

Domaine de l’Évêché

Sylvie et Vincent Joussier - Domaine de l'Évêché - Mercurey
Sylvie et Vincent Joussier du Domaine de l’Évêché

Domaine de l'Évêché - Mercurey

Situé dans les meilleurs coteaux de la Côte Chalonnaise, le Domaine de l’Évêché s’étend sur 12 hectares, dont 3 à Mercurey.
Parmi les vins en appellation Mercurey dégustés sur le stand de Sylvie et Vincent Joussier, mon préféré a été leur Mercurey rouge Les Ormeaux 2013 (des notes de fruits noirs et d’épices, avec une belle matière en bouche).
Sylvie et Vincent Joussier sont vraiment adorables donc n’hésitez pas à aller leur rendre visite au domaine pour découvrir leurs vins mais aussi leurs caves du XVIIIème siècle.

Domaine de l’Évêché
6 rue de l’Évêché
71640 ST-DENIS-DE-VAUX
Tél. : 03 85 44 30 43
Email : vincentjoussier@cegetel.net
Site internet : http://www.domainedeleveche.com/

Domaine de l’Europe

Chantal Cote - Domaine de l'Europe - Mercurey
Chantal Cote du Domaine de l’Europe

Domaine de l'Europe - Mercurey

Le Domaine de l’Europe est une toute petite exploitation d’environ 3 hectares née de la rencontre d’une artiste Belge et d’un vigneron Bourguignon. Le vignoble est exploité en lutte raisonnée, avec le minimum d’intervention.

Parmi les vins dégustés sur le stand de Chantal Cotte et Guy Cinquin, j’ai beaucoup aimé le Mercurey rouge Les Chazeaux – Vieille Vigne 2014 (un nez très agréable et un joli fruit en bouche, couplé à des tanins subtils).

Le petit plus : sachez que Guy Cinquin est un pilote de montgolfière reconnu (il a même un impressionnant palmarès !) et qu’il organise des vols en ballon au-dessus du vignoble de Mercurey !

Domaine de l’Europe
7 rue du Clos Rond
71640 MERCUREY
Tél. : 03 85 45 23 82
Email : cote.cinquin@wanadoo.fr

Domaine Jean-Pierre et Vincent Charton

Jean-Pierre Charton - Domaine Charton - Mercurey
Jean-Pierre Charton du domaine Jean-Pierre et Vincent Charton

Domaine Charton

Si le premier contact avec Jean-Pierre Charton a été un peu timide, il a suffi de quelques questions pour le voir s’animer et pour découvrir un personnage sincère et haut en couleurs. Il nous a ainsi raconté l’histoire de son domaine et de son père, ancien boulanger qui a quitté le four à pain pour la vigne à cause d’une allergie à la farine et qui a longtemps travaillé pour Bouchard & fils. C’est avec un regard complice et un grand sourire qu’il nous a aussi révélé que la « vraie » appellation Mercurey ne comptait en fait qu’environ 380 hectares et s’étendait sur un rayon de 500 m autour des églises de Mercurey et Bourgneuf-Val-d’Or. Jean-Pierre Charton travaille désormais avec son fils Vincent, qui l’a rejoint il y a 5 ans, et le domaine compte aujourd’hui 12 hectares.

J’ai bien aimé chez lui son Mercurey 1er Cru rouge La Chassière 2014 et son Mercurey 1er Cru Le Clos du Roy 2014, en rouge comme en blanc.

Domaine Jean-Pierre et Vincent Charton
29, grande rue et 8, rue de Jamproyes
71640 MERCUREY
Email : jean-pierre-charton@wanadoo.fr

Le Salon des Jeunes Talents au Château de Garnerot

Salon des jeunes vignerons - Château de Garnerot - Grands Jours de Bourgogne

Après un délicieux déjeuner buffet à la salle des fêtes de Mercurey, nous nous sommes rendues au Château de Garnerot pour la dégustation organisée par le Groupe des Jeunes Professionnels de la Vigne. Un groupement qui existe depuis 57 ans et qui s’attache à promouvoir la jeune viticulture bourguignonne en réalisant diverses actions de formation, d’information et de communication.

Cette dégustation était l’occasion de découvrir de jeunes vignerons de la « Grand Bourgogne » car le Beaujolais était lui aussi représenté (l’événement Bien Boire en Beaujolais, qui avait lieu la semaine suivante, était d’ailleurs relayé via des affiches et flyers).

Domaine de la Douaix

Gilles Moustie - Domaine de la Douaix
Gilles Moustie du Domaine de la Douaix

Domaine de la Douaix

Le père de Gilles Moustie, originaire de Belgique, est un passionné de vin et un grand fan du pinot noir. Après plusieurs vacances passées en famille en Bourgogne, c’est cette passion qui l’a poussé en 2003 à acheter des vignes dans cette région, mais il a fallu attendre 2006 et l’installation de Gilles en tant que vigneron à Arcenant pour que le Domaine de la Douaix voit le jour.

Cette année, le domaine a décidé de s’engager sur la voie du bio, mais Gilles Moustie ne cherche pas pour autant la certification.

Du côté des vins du Domaine de la Douaix, j’ai bien aimé le Côtes de Nuits-Villages Terres Nobles 2012 (un vin encore un peu jeune mais déjà intéressant, issu d’un assemblage de raisins provenant de 3 parcelles différentes) ainsi que son Côtes de Nuits-Villages Vieilles Vignes 2010 (vignes de 85 et 95 ans).

Le petit plus : sachez que le Domaine de la Douaix comporte également un gîte de France 3 épis.

Domaine de la Douaix
5 rue du Moutier
21700 ARCENANT
Email : moustie.gilles@orange.fr
Page Facebook : https://www.facebook.com/domaineDouaix/

Domaine Jérôme Galeyrand

François Galeyrand - Domaine Jérôme Galeyrand
François Galeyrand – Domaine Jérôme Galeyrand

Domaine Jérôme Galeyrand

C’est François, le frère de Jérôme, qui nous a raconté l’histoire du domaine créé par son frère. Le Domaine Jérôme Galeyrand, c’est l’histoire d’une reconversion. Jérôme Galeyrand a en effet décidé de quitter son poste dans l’agroalimentaire il y a quelques années pour reprendre des études et apprendre le métier de vigneron. Il achète ses premières vignes en 2002 et crée son domaine.

La culture biologique est pratiquée à la vigne (le domaine est en cours de certification) et depuis 2015, le domaine a aussi intégré la biodynamie qu’il aimerait développer encore plus.

J’ai aimé l’ensemble des vins dégustés sur le stand du Domaine Jérôme Galeyrand, mais je retiendrais en particulier le Marsannay Combe du pré 2014 vinifié sans soufre (un vin très gourmand et sur le fruit) et le Côtes de Nuits-Villages 2013 (très fin et délicat).

Domaine Jérôme Galeyrand
16, route de Gevrey-Chambertin
21220 SAINT-PHILIBERT
Email : jerome.galeyrand@wanadoo.fr

Anne-Sophie Dubois

Anne-Sophie Dubois-artisane vigneronne à Fleurie
Anne-Sophie Dubois

Vins Anne-Sophie Dubois-Fleurie

J’ai déjà évoqué la vigneronne Anne-Sophie Dubois dans une précédente édition des Vendredis du Vin donc je vous invite à relire ce billet :
Anne-Sophie Dubois, vigneronne à Fleurie dans le Beaujolais

Domaine Anne-Sophie DUBOIS
Les Labourons
69820 FLEURIE
Tel: +33 (0)4 74 69 84 45
Email : as-dubois@wanadoo.fr
Site Internet : anne-sophiedubois.blogspot.fr

Château de Javernand

Pierre Prost - Château de Javernand
Pierre Prost du Château de Javernand

Château de Javernand

Le Château de Javernand est un domaine familial de Chiroubles. Arthur Fourneau et sa cousine Mathilde Pénicaud représentent la cinquième génération de la famille à s’occuper du domaine. Pierre Prost, qui est marié à Mathilde et qui vient lui aussi d’une famille de vignerons, a rejoint le Château de Javernand en 2011 en l’enrichissant d’un nouveau terroir, dans le sud-mâconnais.

Une viticulture raisonnée est pratiquée au domaine, et quelques vignes sont même en cours de restructuration pour pouvoir se diriger vers le bio.

Du côté des vins, j’ai beaucoup aimé le Chiroubles Vieilles Vignes 2013 (un vin avec une belle concentration) et le Chiroubles Indigène 2014 (nouvelle cuvée vinifiée sans sulfite et en utilisant que des levures indigènes).

Le petit plus : le Château de Javernand mise sur l’oenotourisme et propose pas mal d’activités pour découvrir le vin et le domaine.

Oenotourisme Château de Javernand

Château de Javernand
Javernand
69115 CHIROUBLES
Tel: 09 63 29 82 13
Email : chateau@javernand.com
Site Internet : http://www.javernand.com/

Soirée « Grandes Maisons et Grands Crus » au Clos de Vougeot

Clos de Vougeot (photo prise en été lors d'un précédent séjour en Bourgogne)
Clos de Vougeot (photo prise en été lors d’un précédent séjour en Bourgogne)

Pour clôturer cette première journée de dégustation aux Grands Jours de Bourgogne, nous avons eu la chance d’être conviées à la soirée organisée par l’Union des Maisons de Vins de Bourgogne, qui se tenait au fameux Clos de Vougeot et qui était réservée à la presse française et internationale.

J’avais déjà découvert le Clos de Vougeot lors d’un weekend en amoureux en Bourgogne il y a quelques années, donc j’étais ravie d’y revenir.

Soirée au Clos de Vougeot - 7

Soirée au Clos de Vougeot - 11

Soirée au Clos de Vougeot - 3

Soirée au Clos de Vougeot - 8

Soirée au Clos de Vougeot - 4

Soirée au Clos de Vougeot - 1

Au programme de cette soirée : une dégustation à l’aveugle de Grands Crus de Bourgogne dans le Cellier Cistercien du Clos de Vougeot, suivie d’un dîner de prestige dans ses Salons Renaissance.

Du côté des blancs, je retiendrais le Corton Charlemagne 2012 de Bouchard Père & Fils, ainsi que celui de Louis Latour, mais aussi et surtout le Bâtard-Montrachet 2012 de Jean-Marc Boillot et le Bâtard-Montrachet 2012 de Louis Jadot.

Du côté des rouges, j’ai bien aimé le Charmes-Chambertin 2012 de Louis Max, et adoré le Romanée-Saint-Vivant 2012 de Louis Latour.

Jamais en vain Toujours en vin - Clos de Vougeot

Dégustation Grandes Maisons & Grands Crus au Clos de Vougeot

Frédéric Drouhin - Soirée Clos Vougeot
Frédéric Drouhin, président de l’Union des Maisons de Vins de Bourgogne
Guillaume d’Angerville, successeur d'Aubert de Villaine à la tête de l'association des Climats de Bourgogne
Guillaume d’Angerville, successeur d’Aubert de Villaine à la tête de l’Association des Climats de Bourgogne

Soirée au Clos de Vougeot - 10

Soirée au Clos de Vougeot - 9


Et voilà comment s’est achevée cette 1ère journée aux Grands Jours de Bourgogne.
RDV dans le prochain billet pour le récit de la 2ème journée de mon marathon bourguignon !

You May Also Like

One comment

Laisser un commentaire